Jardin Botanique De Santa Barbara

Réparti sur des hectares 78 à Santa Barbara, en Californie, le jardin botanique de Santa Barbara (SBBG) est une vaste tapisserie naturelle. En tant que l’un des seuls jardins 30 du pays à être reconnu comme musée vivant par l’Alliance américaine des musées, le SBBG est non seulement magnifique, mais aussi une ressource vitale. The Garden s'acquitte de sa mission qui consiste à préserver les espèces de plantes indigènes de la Californie par la recherche, l'éducation et les jardins eux-mêmes, en faisant la démonstration de pratiques horticoles durables.

L'un des rares jardins botaniques à être également un centre pour la conservation des plantes, une désignation décernée par une coalition nationale, le SBBG est un établissement réputé pour la recherche scientifique. La vision du jardin botanique de Santa Barbara est une société qui comprend l'interdépendance des plantes et des hommes, au sein de laquelle les communautés agissent pour préserver la nature.

1. Histoire


Les origines du jardin botanique de Santa Barbara remontent à 1925 depuis près d'un siècle, lorsque le Carnegie Institute suggéra une coopération entre le musée d'histoire naturelle de Santa Barbara et un jardin botanique encore à créer. Cette vision s'est concrétisée lorsque la patronne Anna Dorinda Blaksley Bliss a acheté et a par la suite fait don de acres de terres 13 situées dans la région de Mission Canyon, expressément pour les besoins du musée botanique. Ce premier don a pris de l'ampleur, d'abord avec un fonds de dotation en 1927, puis de nouveau avec davantage de terres en 1932.

Par 1939, l’institution a été constituée et le jardin botanique de Santa Barbara a été officiellement nommé. Pendant ce temps, l’identité de l’organisation prenait forme, s’établissant comme une institution à la fois scientifique et esthétique, centrée sur les plantes indigènes de Californie. Le jardin a prospéré tout au long du XXe siècle, s’établissant mieux avec, d’abord, la désignation historique du barrage-mission du jardin en 1983. Cette tendance s'est poursuivie et, dans 2003, 23 des acres 78 du jardin a obtenu le statut de monument historique du comté.

2. Sections de jardin et affiche


Les sections du jardin sont regroupées en diverses communautés végétales, telles que canyon, prairies, prairies, etc. Avec dix sections différentes réparties sur toute la superficie, il existe une variété de paysages à explorer. Les visiteurs peuvent découvrir des kilomètres de sentiers tout en admirant une vue magnifique sur la montagne et l'océan.

Section Arroyo

Les plantes de la section Arroyo représentent des espèces présentes dans les cours d'eau de l'État. Dans le SBBG, cela se traduit par un jardin situé le long d’un ruisseau saisonnier, ombragé par des chênes indigènes. Un site remarquable dans ce jardin est le «rocher dégoulinant» qui présente des plantes qui nécessitent un environnement constamment humide. La section Arroyo abrite également le Discovery Garden, une zone spécialement conçue pour les enfants. Ici, les enfants découvrent la biodiversité et les interactions des écosystèmes californiens avec un œil particulier sur le mouvement de l'eau.

Sentier Campbell

Le sentier Campbell abrite la section Chaparral, qui met en valeur les plantes qui poussent dans ce type d'habitat. Ces zones se caractérisent par des pentes sèches et rocheuses près des montagnes côtières ou intérieures de la Californie. Les plantes de cette zone ont nécessairement des racines profondes et se sont adaptées aux feux de forêt périodiques de l'État. Cela prend la forme d'un rajeunissement après un incendie, de l'absorption d'éléments nutritifs et de l'apparition de nouvelles ampoules dans la lumière solaire accrue disponible après l'incendie.

Section de canyon

La section Canyon, qui abrite le sentier Pritchett et le sentier Easton-Aqueduct, suit le ruisseau Mission et ses pentes adjacentes. Cette zone est caractérisée par des sycomores occidentaux, des chênes côtiers vivants, parmi d’autres arbres indigènes. Des parties de cette section ont été brûlées à 2009, lors de l'incendie de Jesusita. Le feu faisant partie de l'évolution normale des habitats dans cette partie du monde, la section Canyon a rebondi et ce qui était autrefois un paysage stérile et chargé de cendres est maintenant en pleine croissance.

Jardin de sagesse de l'eau

Une fois le jardin de démonstration, le Water Wise Home Garden a maintenant un objectif plus spécialisé: démontrer de belles applications de paysages tolérants à la sécheresse. Utilisant des plantes indigènes de Californie, ce jardin incite les visiteurs à intégrer l’éthique du SBBG dans leur propre maison, leur fournissant des idées et des outils pour les aider à le faire. La plupart des plantes présentées dans ce jardin peuvent être achetées à la pépinière Garden Growers du SBBG.

Section Manzanita

La Manzanita, avec sa belle et distincte écorce rouge, fait partie intégrante de nombreux paysages californiens. Cette plante très diversifiée compte des dizaines de cépages, dont beaucoup sont exposés dans la section Manzanita. Ceux-ci comprennent une faible couverture végétale, des arbustes et même de petits arbres. Mélangé avec d'autres natifs de Californie, le jardin montre comment différentes plantes travaillent ensemble pour créer un intérêt visuel.

3. Plus de jardin affiche


Prairie

L'une des caractéristiques les plus connues des jardins botaniques de Santa Barbara, le Meadow culbute sur un acre et demi au centre du parc. En changeant avec les saisons, cette région est toujours un magnifique paysage parmi les meilleurs que les natifs de Californie ont à offrir. Le printemps est un moment particulièrement spectaculaire, car les brillants coquelicots orange, les lupins bleutés profonds et la mousse jaune vif des prairies créent un tableau impressionniste vivant de couleurs et de vie à couper le souffle.

Porter Trail

Se remettant toujours de l'incendie de Jesuita sur 2009, le sentier Porter est un travail naturel en cours. Le feu, qui a décimé le jardin, a également ouvert des vues incroyables sur l'océan, jusqu'aux îles situées au large de la côte. Cependant, de nombreuses plantes de la collection de lilas de Californie qui définissaient autrefois le jardin ont été perdues. Malgré cela, la reprise de ces dernières années a été une transformation fascinante, avec une abondance d'arbustes à fleurs aux couleurs vives.

Section de séquoia

Avec ses tapis de sous-bois verdoyant et ses arbres imposants, la section Redwood est unique en son genre dans les jardins botaniques de Santa Barbara. Grandissant le long de la plaine inondable de Mission Creek, les arbres les plus anciens de ce jardin remontent à 1926. Au printemps, des taches lumineuses d'azalée et de rhododendron indigènes fournissent des taches de couleur parmi la mer de vert, créant ainsi un espace magnifique et tranquille.

Teahouse Garden

Les jardins botaniques de Santa Barbara abritent un jardin de maisons de thé de style japonais incroyablement unique, entièrement planté de plantes originaires de Californie. La maison elle-même a été construite au 1949 au Japon pour un homme d’affaires de Santa Barbara et a été offerte aux jardins par la famille John H. Esbenshade, avec l’aide de l’organisation Santa Barbara Toba Sister City. Des cérémonies de thé traditionnelles y sont organisées périodiquement, ainsi que des cours et des événements. Les visiteurs sont invités à se perdre dans ce jardin incroyablement original, composé de mousse, de fougères, de manzanita, de plantes à feuilles persistantes et de points lumineux de fleurs.

Sentier des bois

Le sentier final proposé par le SBBG est le sentier Woodland. Avec une culture minimale, cette zone boisée serpente le long de la pente du canyon juste au nord de Meadow et se connecte à la section Redwood. Ce sentier mène les visiteurs à travers un bosquet de chênes vivants côtiers, pour une expérience merveilleusement ombragée et sereine.

4. Préservation


L'éducation va de pair avec la conservation, et le jardin botanique de Santa Barbara ne fait pas exception. Le SBBG s'emploie à comprendre, protéger, restaurer et défendre le paysage indigène de la Californie. Cela comprend un vaste herbier pour la conservation des spécimens de plantes en vue d’études futures. Ce travail comprend des plantes dans le parc national des îles Chanel. L’Organisation s’emploie également à protéger les plantes menacées, telles que le Lompoc yerba santa, qui n’a que très peu d’occasions dans la région, ou la Vandenberg monkeyflower menacée par des espèces envahissantes.

Les efforts de restauration du jardin comprennent la lutte contre bon nombre de ces espèces de plantes envahissantes, ainsi que la plantation de zones tampons naturelles, ou haies vives, entre terres sauvages et terres agricoles. Ces efforts soulignent le message selon lequel l'environnement a besoin d'un avocat, qu'il ne peut pas parler pour lui-même. Le SBBG s'efforce d'être le porte-parole des plantes indigènes de la Californie et entreprend d'importants efforts de plaidoyer en leur nom.

5. Événements


Les événements au jardin sont fréquents et variés, allant des dédicaces de livres aux cérémonies du thé. Les visiteurs peuvent participer à une promenade géologique et se familiariser avec les forces naturelles qui jouent avec l’impact de l’homme sur les paysages naturels. Les cours d'artisanat et les marchés de vacances constituent des journées amusantes avec un souvenir à rapporter à la maison. D'autres conférences incluent des conférences, des conférences sur la conservation, des excursions et bien plus encore. Le calendrier complet des événements, y compris les jours ouvrables du salon de thé, est disponible sur le site Web du Jardin.

6. Éducation


En tant que musée vivant, le jardin botanique de Santa Barbara est bien plus qu'une belle journée dans la nature. Le SBBG propose des cours et des programmes éducatifs pour poursuivre sa mission, y compris la science citoyenne, des programmes scolaires, le jardinage avec des cours pour les autochtones, ainsi que des activités pour les jeunes et la famille. Ceux-ci comprennent les promenades familiales du samedi matin, les réunions du club de science citoyenne, les programmes d’été STEMS (sciences, technologie, ingénierie, mathématiques et développement durable), etc.

Cela s'ajoute aux nombreuses écoles qui visitent et participent aux programmes académiques du Jardin: promenade dans la nature, utilisations des plantes indigènes par Chumash, laboratoire saisonnier de mise au point et randonnée dans l'habitat. Les efforts éducatifs du SBBG s'étendent également à la bibliothèque Blaksley, avec des livres et des revues 15,000 disponibles pour la recherche. Ceux-ci comprennent des livres rares, des photos et des manuscrits, ainsi que des catalogues horticoles.

7. Planifiez votre visite


Les jardins botaniques de Santa Barbara se trouvent à quelques minutes de route du centre-ville de Santa Barbara. Un parking gratuit est disponible sur place. Les visiteurs sont invités à consulter le site Web du Jardin avant leur arrivée, non seulement pour explorer les nombreux événements proposés, mais également pour se conformer aux règles et aux règles en matière de jardin afin de garantir une visite agréable et sans danger.

Cela inclut également des conseils sur la meilleure façon de protéger les jardins des impacts humains de ses visiteurs et de ses amis canins (autorisés en laisse). Le printemps est un moment particulièrement agréable à visiter, avec de nombreuses fleurs sauvages de Californie en fleurs. Vous voudrez également jeter un œil à la pépinière Garden Growers pour emporter un peu des jardins botaniques de Santa Barbara à la maison.

Retour à: Les meilleures choses à faire à Santa Barbara

1212 Mission Canyon Rd, Santa Barbara, Californie 93105, États-Unis d'Amérique, Téléphone: 805-682-4726