Les Meilleures Choses À Faire À Madagascar

L'île tropicale de Madagascar se situe au large de la côte est de l'Afrique et abrite une variété fascinante d'animaux et de plantes uniques, ainsi que des kilomètres de plages baignées de soleil. Ces dernières années, l'île est devenue une destination touristique de plus en plus populaire, en particulier pour les amoureux de la nature, qui viennent explorer les nombreux parcs nationaux et admirer la charmante population de lémuriens du pays. En plus de superbes attractions naturelles, le comté a une histoire et une culture riches, qui peuvent être explorées lors d’une visite à pied de la capitale Antananarivo ou lors d’une visite au site du patrimoine mondial d’Ambohimanga. En plus de retrouver la nature sur une myriade de sentiers de randonnée, vous pouvez également faire de la plongée, du snorkeling ou du kayak et même vous essayer au kite surf.

1. Parc national du Mont Ambre


Le parc national d’Amber Mountain est niché à l’extrémité nord de l’île de Madagascar, à environ 20 km 20 au sud de la ville de Diego Suarez. Le parc couvre une vaste zone de plus de 18,500 hectares, dont certaines parties atteignent une altitude de près de 5,000 pieds, englobant la forêt de montagne, la forêt tropicale, les cascades, les lacs de cratères et une abondance de faune unique. Vous pouvez explorer le parc à votre guise lors d'une visite guidée ou avec l'aide d'un guide local, qui vous mènera vers les points saillants, parmi lesquels trois magnifiques cascades. Le parc est réputé pour sa biodiversité remarquable et vous pouvez vous attendre à voir plusieurs espèces de lémuriens, de caméléons et de geckos ainsi qu’à une grande variété d’oiseaux et de petits mammifères.

2. Ambohimanga


Ambohimanga Hill est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO situé dans la province d'Antananarivo, au nord de Madagascar. Ambohimanga Hill était une ville royale et un lieu de sépulture, et plus tard un palais d'été pour la royauté malgache. La ville était protégée par un énorme mur de pierre et les portes extérieures de 14, dont la plus grande comportait un disque en pierre massif de plus de 130 de diamètre et exigeant au moins la présence d'hommes forts de 20. Vous pouvez explorer le site intéressant à votre rythme ou avec l’aide d’un guide, qui saura vous expliquer les nombreux détails qui pourraient vous échapper si vous visitez vous-même. Les points forts incluent les deux palais, la fosse aux bœufs sacrificielle, quatre tombeaux royaux, deux bassins sacrés et l’immense porte principale.

3. Réserve spéciale d'Analamazoatra (Perinet)


Située à environ 90 miles à l'est de la capitale Antananarivo, la réserve spéciale d'Analamazoatra (qui fait partie du parc national Adasibe-Mantadia) est une attraction incontournable pour tous les amoureux de la nature. La réserve abrite le magnifique et exceptionnellement rare Indri Lémur, le plus grand lémurien survivant au monde, ainsi qu'une grande variété d'autres lémuriens, reptiles, oiseaux et petits mammifères. La taille compacte de la réserve signifie qu'il est facile d'explorer à pied le long d'une sélection de sentiers de randonnée allant de 2 à 6. Le meilleur moment pour voir et entendre l'appel distinctif de l'indri est tôt le matin, avant 11: 00am.

4. Parc national Adasibe-Mantadia


Couvrant une vaste zone d'à peine quelques kilomètres 60 de forêt tropicale humide, le parc national Adasibe-Mantadia invite les amoureux de la nature à venir observer une grande variété d'animaux sauvages malgaches, y compris le rare indri lemur. Le parc comprend la réserve Analamazoatra (Perinet), où se trouvent l'indri lemur, et le parc national de Mantadia, sanctuaire de plus d'une espèce de lémur 14, avec une excellente représentation des reptiles et des espèces d'orchidées 100. et d'autres flores indigènes. Toute la région est traversée par un réseau de sentiers de randonnée pour tous les niveaux de forme et des promenades nocturnes guidées sont proposées, où vous pourrez observer les activités de tous les habitants nocturnes.

5. Parc national d'Ankarafantsika


Situé dans le coin nord-ouest de l'île, le parc national d'Ankarafantsika est l'un des derniers vestiges de la forêt sèche décidue de Madagascar et abrite de nombreuses espèces de mammifères, de reptiles et d'oiseaux en danger de disparition. Vous pouvez explorer le parc à pied le long d'une sélection de sentiers balisés 11, qui vous permettront de voir jusqu'à huit espèces de lémuriens, des espèces d'oiseaux 129 et de nombreux reptiles, notamment la tortue à grosse tête de Madagascar et le rhinocéros. Un des points forts de votre visite au parc est sans aucun doute la promenade nocturne, lorsque de nombreuses créatures nocturnes sont actives. Vous pouvez passer la nuit dans une sélection d’hébergements sur place allant des campings couverts aux bungalows confortables.

6. Avenue des baobabs


Près de la ville de pêcheurs de Morondava sur la côte ouest de Madagascar, vous trouverez une avenue fascinante d'anciens baobabs - tout ce qui reste de ce qui devait autrefois être une forêt majestueuse de ces géants primitifs. Les baobabs sont une merveille de la nature et peuvent être puisés dans l'eau pendant la sécheresse, fournissent de jeunes feuilles comestibles ressemblant à de la salade et des fruits contenant une pulpe acidulée nutritive utilisée dans diverses boissons et aliments en Afrique. Certains des arbres puissants qui composent la célèbre avenue des Baobabs auraient jusqu'à l'âge de 800, et certains ont un diamètre allant jusqu'à 20. Essayez de planifier votre visite pour le coucher du soleil, lorsque le paysage d'un autre monde est à son meilleur.

7. Berenty Reserve


La réserve de Berenty est située dans le sud de Madagascar, où elle couvre plus de 1,000 hectares de forêt naturelle. La réserve est dédiée à la recherche scientifique et à la protection et à la mise en valeur de la population de lémuriens en diminution, tout en préservant leurs habitats. Les visiteurs sont invités à venir passer une journée ou deux à explorer la réserve avec l’aide d’un chauffeur expert et d’un guide, qui se chargeront de vous faire découvrir tous les points forts de la réserve. Vous pouvez vous attendre à voir plusieurs espèces de lémuriens lors de votre visite, y compris la troupe résidente de lémur cattraines de la réserve, et plusieurs sentiers que vous pouvez suivre à pied pour vous familiariser avec les divers habitats de la réserve. Un hébergement de base pour la nuit est disponible sur place.

8. Jardins botaniques et zoologiques de Tzimbazaza


Si vous effectuez une visite éphémère à Madagascar et que vous n'avez pas le temps de parcourir les forêts pour visiter les nombreux parcs et réserves nationaux du pays, vous pouvez toujours avoir un aperçu de la faune et de la flore magnifiques de l'île en visitant le site botanique et zoologique de Tzimbazaza. Jardins de la capitale, Antananarivo. Le parcours à travers les jardins comprend des exemples des différents types de logements traditionnels utilisés par les différents groupes ethniques résidant sur l'île. Vous pourrez y voir des lémuriens en cage et en liberté, ainsi que de nombreuses expositions d'animaux et de plantes qui sont indigènes à l'île.

9. Phare de Mine Cap


Les amateurs de phares trouveront le Cap Min? Phare (ou phare de Cap Andranomody) situé à environ 10 miles au nord de la ville de Diego Suarez, dans le nord de Madagascar. Le phare remonte à 1895, lorsqu'une simple tour en métal reposant sur un socle en pierre a été construite pour avertir les marins du littoral perfide. Au fil du temps, la tour d'origine a été remplacée par une tour en brique hexagonale en 45, que vous pouvez visiter aujourd'hui. Le gardien de phare habite sur place et aime amener les visiteurs sur la plate-forme d'observation située au sommet du phare et leur expliquer tous les détails techniques. Pendant que vous y êtes, vous pouvez également voir quelques vieux canons et les vestiges d'un fort défensif abandonné.

10. Ferme Croc


Située à une courte distance de l'aéroport international d'Antananarivo, la Croc Farm est un parc zoologique et botanique où vous pourrez voir une variété d'animaux et de plantes malgaches, y compris des centaines d'énormes crocodiles du Nil. Les crocodiles de la ferme Croc sont élevés sur place pour fournir à la fois de la viande et du cuir de crocodile pour des articles de luxe tels que des sacs à main, des chaussures et des bagages (en vente à la boutique de souvenirs). Vous pouvez voir des centaines de ces redoutables prédateurs se dorer au soleil autour du lac (ou attraper leur dîner si vous les visitez pendant les heures de repas: à midi les mercredis, vendredis et dimanches). Vous aurez également l'occasion de voir plusieurs autres espèces d'animaux et d'oiseaux, notamment des lémuriens, des perroquets et des reptiles en liberté. Pour un petit pourboire, un guide local vous guidera.

11. Parc national d'Isalo


Le parc national d'Isalo est situé dans la région d'Ihorombe, au sud de Madagascar, où il couvre une vaste superficie de plus de 81,000 hectares. Isalo est réputé pour sa grande variété de terrains, notamment de fascinantes formations de grès, un réseau de rivières et de ruisseaux, des oasis bordées de palmiers, des prairies et des canyons profonds. La meilleure façon d'explorer le parc consiste à combiner des circuits routiers et des sentiers de trekking, qui vous mèneront profondément à l'intérieur du parc, où vous pourrez nager dans des piscines naturelles et admirer plusieurs belles cascades. Il y a de nombreuses caractéristiques géologiques et culturelles intéressantes à découvrir (palais abandonnés et tombeaux royaux), ainsi que des centaines d'animaux et de plantes à admirer, notamment des lémuriens, des reptiles et des centaines d'oiseaux. Il y a plusieurs campings pour planter votre tente.

12. Kimony Beach

Les amateurs de soleil à la recherche d'une plage déserte trouveront que Kimony Beach convient parfaitement. La plage s'étend sur près de 4 miles le long de la côte ouest de Madagascar, à environ 4 miles au nord de la ville de Morondava, et peut être atteinte en suivant un chemin de terre à travers un paysage de champs et de palmeraies. Il n'y a pas d'installations à la plage et vous devrez apporter votre propre nourriture et vos boissons pour pouvoir en profiter tout en regardant les pêcheurs locaux se diriger vers la mer sur leurs bateaux. Si vous souhaitez vous attarder quelques jours, vous pouvez vous enregistrer au Kimony Resort, qui est séparé de la plage par une étendue de forêt de mangrove.

13. Forêt de Kirindi


Située dans l’ouest de Madagascar, à environ 20 km 30 au nord-est de Morondava, la forêt de Kirindi (ou réserve privée de Kirindi) est un parc privé occupant ce qui était autrefois un site d’exploitation forestière durable. Vous pouvez explorer le parc en suivant deux circuits, qui vous donneront la chance d'apercevoir plusieurs espèces de lémuriens et l'étonnant rat sauteur géant (qui sautille sur deux pattes comme un kangourou), que l'on ne trouve que dans la forêt de Kirindi. En plus d'admirer la faune unique, vous pouvez également essayer d'identifier trois espèces de baobab et de nombreux autres exemples de la flore indigène malgache. Vous pouvez passer une nuit ou deux dans l'Ecolodge rustique ou planter une tente sous la canopée de la forêt.

14. Le Case en Falafy Kitesurf


Lorsque vous avez besoin d’une courte pause dans la faune et la flore uniques de Madagascar, vous pouvez échanger nature pour l’aventure à La Case en Falafy Kitesurf. L'école de kitesurf est située à l'hôtel La Case en Falafy, dans le village de Ramena, à environ 20 km 10 de Diego Suarez. Elle propose des cours pour les débutants et les kitesurfeurs expérimentés. Une fois que vous avez appris les bases, vous pouvez vous inscrire à des excursions guidées vers certains des meilleurs sites de l'île, notamment la mer d'Émeraude, la baie d'Andovokonko et la baie de Sakalava. En plus de fournir tout le matériel dont vous avez besoin, l'école propose également le transport gratuit 4X4. Ph. + 261 32 25 782 74

15. Lemurs Park


Situé à quelques kilomètres de 12 à l'ouest de la capitale, dans les hauts plateaux d'Antananarivo, Lemurs Park est un lieu idéal pour se familiariser avec neuf espèces de lémuriens. La plupart des animaux étaient d'anciens animaux de compagnie ou ont été sauvés de situations dangereuses dans leur habitat naturel - ils sont libres et bien habitués à l'homme, vous pouvez donc vraiment vous approcher d'eux pour observer leurs singeries. Vous pouvez vous attendre à voir des lémuriens individuels autour de 50, notamment des lémuriens à queue annelée, des sifakas de Coquerel et des lémuriens à collerettes noires et blanches. Le parc offre un environnement tranquille où vous pouvez revenir à la nature et vivre une expérience uniquement malgache.

16. Les Trois Baies


Bien que Madagascar possède littéralement des dizaines de baies et de criques, Trois baies font référence à la baie des Dunes, à la baie des Pigeons et à la baie de Sakalava, qui se trouvent toutes à l'extrémité nord de l'île, près de la ville de Diego Suarez. Chacune des baies d’azur abrite une belle plage et les Trois baies sont une destination touristique prisée. Plusieurs circuits vous mèneront aux Trois baies de 4X4 et il est facile de les explorer à pied le long d’un sentier côtier qui longe le rivage. Vous pouvez vous attendre à des vues magnifiques, à de nombreuses observations d'oiseaux et à d'excellentes conditions pour la planche à voile et le kitesurf à la baie de Sakalava.

17. Parc national de Lokobe (réserve de Lokobe)


Le parc national de Lokobe est situé sur la célèbre île touristique de Nosy Be, au large de la côte ouest du nord de Madagascar, connue pour ses magnifiques plages et ses couchers de soleil spectaculaires. Le parc protège les derniers vestiges de la forêt naturelle de Sambirano, qui couvrait autrefois une grande partie de Madagascar, et abrite au moins trois espèces de lémuriens ainsi qu'une abondance d'autres mammifères, oiseaux et reptiles. Vous devez louer une pirogue (un canot à moteur) pour atteindre Lokobé, mais une fois sur place, vous pourrez profiter de trois sentiers de randonnée qui vous donneront l'occasion de voir une grande partie de la faune et de la flore. Après avoir visité le parc, vous pourrez passer une journée ou deux à profiter des plages de Nosy Be.

18. Lac Alaotra


Le lac Alaotra est la plus grande masse d'eau douce de Madagascar et constitue un habitat riche et essentiel pour de nombreuses espèces d'oiseaux d'eau rares et en voie de disparition. Le lac est assez difficile d'accès. Vous pouvez vous y rendre en empruntant de mauvaises routes ou en prenant un train local, mais la récompense pour les amoureux de la nature sera la chance de voir de nombreuses espèces d'oiseaux uniques que l'on ne peut trouver que dans les environs. La zone autour du lac est fortement cultivée et utilisée pour fournir suffisamment de riz pour nourrir toute la population; Cependant, les mauvaises pratiques agricoles ont entraîné une grave érosion des sols, qui menace l'existence du lac. Vous pouvez visiter la station agricole pour en savoir plus sur toutes les cultures cultivées autour du lac.

19. Marche Artisanale de La Digue (Marché artisanal)


Situé à une courte distance du centre-ville d'Antananarivo (sur votre chemin vers l'aéroport), le marché artisanal de La Digue est un endroit idéal pour acheter des souvenirs malgaches authentiques à emporter chez vous. Vous pouvez parcourir à votre guise des centaines de stands pour y trouver des paniers, des articles en cuir, des broderies et des textiles fabriqués à la main. Les points forts du grand marché en plein air comprennent des masques et des sculptures en bois magnifiquement sculptés, des perles, des pierres semi-précieuses et de jolis foulards en soie sauvage, une spécialité malgache. Vous trouverez également de nombreuses répliques colorées de jouets de voitures, de camions et d'autobus locaux fabriqués à partir d'articles ménagers recyclés. Le marché est ouvert tous les jours et l'entrée est gratuite.

20. Nosy Tangheli (Nosy Taniheli)


Nosy Tanendent se situe à quelques kilomètres à l'ouest de Nosy Komba (Nosy est le mot malgache pour île) au large de la côte nord-ouest de Madagascar. L'île est une réserve marine protégée et est reconnue comme l'un des meilleurs endroits pour la plongée en apnée sur le littoral. Le pays des merveilles sous-marin contient de bons récifs coralliens regorgeant de vie marine, et vous avez même la chance de nager avec de rares tortues marines. La plongée avec tuba est préférable tôt dans la journée avant le vent et l'équipement est disponible sur le site. Il existe un certain nombre d'excursions d'une journée sur les îles qui vous amèneront à voir Nosy Tanang, Nosy Komba et Nosy Be.

21. Parc national de Ranomafana


Le parc national de Ranomafana est l'un des parcs nationaux les plus facilement accessibles de Madagascar et est par conséquent très prisé des touristes. Le parc a été créé à 1991 et couvre une vaste zone de forêts primaires et secondaires de plusieurs kilomètres carrés, ce qui constitue un habitat idéal pour le lémurien de bambou doré, gravement menacé, ainsi que pour de nouvelles espèces de lémuriens 160 et de nombreuses autres espèces de la faune indigène. . Vous pouvez vraiment vous imprégner de la nature en marchant le long de cinq sentiers bien entretenus - les distances varient d’environ 11 heures à des journées de trekking très difficiles. Il y a des campings dans le parc où vous pouvez passer une nuit ou deux au son de la jungle malgache.

22. Rova - Le Palais de la Reine


Le palais de la reine (alias Rova) fait partie d'un grand complexe royal situé au cœur de la capitale, Antananarivo, et peut être visité dans le cadre d'une visite à pied des sites historiques de la ville. Le palais a été construit pour la reine Ranavalona au 17e siècle et devait être un spectacle à voir à l'époque. Les générations successives de royautés ont ajouté des bâtiments au complexe pour répondre à leurs besoins, ce qui a abouti à un intéressant mélange de styles architecturaux. Malheureusement, une grande partie de l'intérieur a été détruite par un incendie à 1995 et la restauration se poursuit à pas de tortue. Aujourd'hui, vous pouvez admirer les dernières parties en pierre du palais et de la chapelle adjacente, des tombeaux et de la porte d'entrée. L'intérieur reste une coquille où les reliques récupérées sont stockées jusqu'à la fin des restaurations.

23. Le cimetière des pirates

Le cimetière des pirates est le lieu de repos final de plusieurs pirates notoires du 17e siècle qui ont terrorisé la route commerciale occupée des Indes orientales pendant environ 100. Le cimetière est situé sur la petite île d’Île-Sainte-Marie, au large de la côte est de Madagascar, attirant de nombreux visiteurs pour profiter de belles plages et d’excellentes possibilités de plongée. Je croyais qu'au cours des 17th et 18th plus d'un millier de pirates vivaient sur l'île et qu'il existe de nombreuses légendes de trésors enfouis et de galions coulés. La meilleure façon d'explorer l'île longue et étroite est de partir à pied, à vélo ou en scooter; Après avoir visité le cimetière des pirates, louez une pirogue pour explorer le très beau littoral et admirer quelques-unes des criques d'atterrissage des pirates.

24. Tsaranoro


Situé à la périphérie du parc national d'Andringitra dans le sud de Madagascar, l'énorme massif de Tsaranoro et sa vallée environnante attirent un large éventail de personnes en quête d'aventure. Les murs de granit du Tsaranoro Massive atteignent des pieds 2,600 stupéfiants au-dessus de la vallée, et des alpinistes viennent du monde entier pour relever le défi de l'escalade libre au sommet. La vallée environnante offre un lieu idyllique pour les marcheurs et les randonneurs, qui peuvent partir en randonnée à la journée ou entreprendre un trek de plusieurs jours plus épuisant avec camping de nuit. Le meilleur moment pour visiter est la saison sèche entre mars et décembre.

25. Parc national des Tsingy de Bemaraha


Le nom de ce curieux parc national situé sur la côte ouest de Madagascar provient du mot malgache Tsingy, qui se traduit par «l'endroit où l'on ne peut pas marcher pieds nus» - vous devrez donc apporter de solides chaussures de randonnée pour explorer le paysage vallonné du karstique. plateaux, où l'eau souterraine a sculpté le calcaire dans des formes et des éclats surréalistes. Les randonneurs peuvent s'attendre à explorer des canyons, des gorges, des forêts, des lacs et même des mangroves, qui constituent tous des habitats pour un nombre impressionnant de plantes et d'animaux indigènes, y compris les espèces de lémuriens 11. Les différents circuits de randonnée comprennent le canoë-kayak sur la rivière et la traversée d'un pont de corde spectaculaire. Il y a trois campings dans le parc où vous pouvez dormir à la belle étoile.